TARZAN
Le Seigneur de la Jungle
d'Edgar Rice Burroughs
(English page under construction)

Edgar Rice Burroughs créa Tarzan dans le numéro d’Octobre 1912 de ALL-STORY MAGAZINE. Avec sa publication en volume en 1914, il devient l’un des personnages les plus populaires, notamment grâce à une présence très rapide dans les cinémas au travers de films et de serials. Sa popularité sera telle que pour la gérer, Burroughs devient l’un des premiers écrivains à se constituer en société commerciale, Edgar Rice Burroughs, Inc. Un statut légal qui lui permet de contrôler l’utilisation de ces personnages. Au fil des ans, la société va donner licence à de nombreux éditeurs de BD dans le monde entier pour mettre en image les exploits du Seigneur de la Jungle.

Parler de Tarzan dans la BD passe d’abord par parler des Comic Strips, ces bandes publiées dans les journaux. Rappelons pour mémoire que les Daily Strip sont ces bandes uniques qui paraissent chaque jour de la semaine et que les Sunday strip sont des planches entières paraissant dans les suppléments BD du dimanche. Le Daily strip de Tarzan débuta le 7 janvier 1929 sous le crayon d’un jeune auteur, Harold Foster. A cette époque, il n’est encore qu’un dessinateur publicitaire peu connu et pas encore le dessinateur adulé de PRINCE VALIANT. Pourtant, son trait abouti fait déjà succès. Malheureusement, Foster reste peu de temps. Le 16 mars, le strip s’interrompt. Il faudra attendre le mois de juin pour que celui-ci reprenne sous les crayons d’un autre dessinateur, Rex Maxon. Maxon, malgré ses dessins brouillons et laids, restera jusqu’en 1936. Pire, il fera son retour dés 1938 et restera presque dix ans. Il faut croire que la popularité de Tarzan est telle pour que le lectorat n’accorde aucune importance à la qualité des dessins. Comme on a pu le dire au sujet des X-Men, ça pourrait être aussi bien la femme de ménage qui dessine que le succès aurait été le même. Etrange paradoxe pourtant, Maxon se fera virer de la Sunday Page qu’il animait en paralèlle dès 1930. Etrange retournement de situation, c’est Hal Foster qui est appelé à la rescousse.

Mais le meilleur est encore à venir pour le Sunday Strip puisqu’en 1937, c’est Burne Hogarth qui prend le dessin en main. Hogarth fera alors de TARZAN un monument de la BD mondiale par la beauté de ses décors, par le dynamisme de ses cases et par la grâce de ses anatomies. A cause d’un déssacord sur les royalties, il quittera finalement la bande, pour mieux revenir en triomphe en 1947. Cette année-là, non seulement, il y reprend sa chère page dominicale, mais il reprend également le crayon de Maxon sur les bandes quotidiennes. Malheureusement pour ces dernières, Hogarth n’y reste que 4 mois, préférant consacrer tout son temps aux Sunday Strips. Dan Barry, John Lehti, Paul Reinman, Nick Cardy, Bob Lubbers, John Celardo se succéderont pour le remplacer. On retrouve Lubbers et Celardo lorsqu’il s’agit de prendre aussi la suite pour les planches du dimanche. Tous ces dessinateurs font bien pâle figure face au génie graphique de leur prédécesseur.

Il faut attendre 1968 pour qu’un dessinateur redonne enfin du brillant à la bande. Il s’agit de Russ Manning, déjà dessinateur de certains comic-books. Malgré tout son talent, il ne pourra empêcher la suppression de la bande quotidienne en 1971. Reste la page du dimanche qu’il mène jusqu ‘en 1979, où il passe le relais à Gil Kane, grand dessinateur de comics qui recréa notamment GREEN LANTERN dans les années 50. Perfectionniste de l’anatomie, Kane est un choix judicieux pour peu qu’on oublie le classicisme de bon aloi instauré par Manning. Sa participation sera cependant de courte durée. Dès 1981, un autre dessinateur de comics, Mike Grell, le créateur de Warlord, prend les patins de l’illustre Kane... pour encore moins de temps. Deux ans après, c’est Gray Morrow qui illustre les aventures de l’Homme-Singe avant de laisser sa place à Eric Battle sous le règne duquel le Sunday Strip termina sa carrière.

EN FRANCE

Bandes quotidiennes, planches du dimanche, comic books, bandes inédites, tout se mélange dans les éditions françaises de Tarzan/BD. Quand on ajoute à cela le manque de référence, la censure et les retouches, il s'agit d'une jungle inextricable où même Tarzan aurait du mal à se retrouver. En raison des tripatouillages français, on ne peut jamais être certain de l'intégralité des planches ou bandes publiées à moins de pouvoir comparer avec l'original! Il n'est pas rare que des bandes/planches soient sautées quand elle ne sont pas retouchées.



Les Planches du Dimanche (Sunday Strips)

C'est avec la planche du dimanche que se sont illustrés Hal Foster et Burne Hogarth (pour citer les grands classiques), et c'est le média le plus traduit en France, avec des fortunes diverses. Commencée par Rex Maxon, ce fut d'abord une catastrophe, puis Hal Foster reprit la planche, en faisant une oeuvre d'art que Burne Hogarth porta à des sommets rarement égalés. Lubbers et Celardo poursuivirent avec un talent moyen, puis Manning la porta à nouveau à des sommets, avec cette fois un excellent scénario en prime. La planche du dimanche est depuis retombée dans le banal, et ce ne sont pas les dernières planches signées Gray Morrow puis Eric Battle qui font dire le contraire. La planche du dimanche ne se constitue plus actuellement que de rééditions.

S0001-0028Rex Maxon(15 Mar 1931 - 20 Sep 1931)
S0029-0321Hal Foster(27 Sep 1931 - 02 May 1937)
S0322-0768Burne Hogarth(09 May 1937 - 25 Nov 1945)
S0769-0856Rubimor(02 Dec 1947 - 03 Aug 1947)
S0857-1015Burne Hogarth(10 Aug 1947 - 20 Aug 1950)
S1016-1198Bob Lubbers(27 Aug 1950 - 21 Feb 1954)
S1199-1922John Celardo(28 Feb 1954 - 7 Jan 1968)
S1923-2519Russ Manning(14 Jan 1968 - 24 Jun 1979)
S2520-2603Gil Kane(01 Jul 1979 - 01 Feb 1981)
S2605-2689Mike Grell(19 Jul 1981 - 27 Feb 1983)
S2690-3653Gray Morrow(06 Mar 1983 - 19 Aug 2001)
S3654-3693Eric Battle(26 Aug 2001 - 19 May 2002)

Rex Maxon (S0001-0028)

Les planches de Rex Maxon ne sont jamais parue en France.

Hal Foster (S0029-0321)



Les premières planches de Hal Foster furent publiées en France dans le journal Ric et Rac du 3 juin 1933 au 30 juin 1934, puis dans une série d'albums chez Hachette à partir de 1936 : les dessins repris des bd sont agrandis, modifiés, retouchés, censurés. Le texte (qui n'a plus grand rapport avec celui des planches originales) figure sous l'image, deux dessins sur trois étant supprimés. Fort heureusement les planches paraîtront également avant-guerre dans un format correct dans Junior (du n° 1 à 70). Plus près de nous, il y aura des reprises dans les publications de Sagéditions: Tarzan mensuel, Tarzan bi-mensuel et Tarzan géant spécial.

Plus récemment (et plus proprement), l'ensemble des planches de Hal Foster ont été reprises dans les "Intégrales" Soleil T8 à T11.


Burne Hogarth (S0322-0768 et S0857-1015)



Les planches de Burne Hogarth ont été publiées de nombreuses fois en France sous différent formats (Notamment dans Junior 71 à 241). A noter que "Tarzan et les Ononoes" (êtres formés d'une grosse tête), lors de sa publication en récit complet en 1951, subit les outrages de la censure. Pascal Milocco, talentueux maquettiste qui composait toutes les couvertures des récits complets aux Editions Mondiales, fut chargé de transformer avec habileté ces êtres étranges en simples Pygmées.

On retiendra donc surtout de nos jours les "Intégrales" Soleil T1 à T7 (+T11 pour la fin de l'histoire commencée par Foster) qui reprennent les planches à leur format original avec les couleurs originales. Il y manque cependant la planche 478 (premiere planche des peuples de la mer feu).


Rubimor (S0769-0856)

Rubimor, de son vrai nom, Teuben Moreira succèda à Burne Hogarth en décembre 1947. A cette époque parurent les premières pages du Dimanche dans l'hebdomadaire Spirou dessinées par Rubimor et publiées dans la page centrale en grand format (uniquement dans l'édition française). "Tarzan contre Orizu Khan" ne fut publié que sommairement et déformé dans une série de petits fascicules des Editions Del Duca dans les années soixante. L'épisode "Tarzan et la cité des Momies", à part sa publication dans Spirou, fut l'objet d'une parution déformée et incomplète dans l'Almanach Tarzan en 1950.

Heureusement, les planches de Rubimor ont été republiées proprement en France dans les "Intégrales" Soleil T5 et T6 (entre les planches de Hogarth)


Bob Lubbers (S1016-1198)

En France, les planches des Bob Lubbers sont parues dans le Journal Tarzan des éditions Mondiales (Del Duca) 227 au 289 et dans Tarzan N&B 2eme série, puis republiées toujours chez Mondiales (Del Duca) en récits complets dans la collection "Tarzan".

Quelques planches de Bob Lubbers ont été publiées proprement dans l'Intégrale Soleil T7 (la fin de l'histoire commencée par Hogarth en fait).


John Celardo (S1199-1922)

Les planches de John Celardo sont parues dans la collection Tarzan couleur des Editions Mondiales (Del Duca) 1 à 14 et 22 à 25, très probablement remontées/modifiées.


Russ Manning (S1923-2519)



La première moitié des planches de Russ Manning ont été publiées en France dans 7 albums qui se suivent dans la collection "Appel de la jungle" de Sagédition entre 1975 et 1979 : "Le Berceau des Dieux", "Opar la Cité de Sang", "Les Voleurs de Temps", "Pal-Ul-Don le Royaume du Passé", "L'Etrange Citadelle", "Le Démon des Abimes" et "Captifs des Igothas". Le premier album démarre à la première planche de Manning (S1923) et le dernier s'arrête quelque part aux alentours de la planche S2245. Plus de 300 pages de pur bonheur :rolleyes:

Note : La couverture de l'Intégrale Soleil T11 indique Manning en plus de Hogarth et Foster, il est possible qu'elle contienne donc quelques planches également (ne l'ayant jamais vu je ne peux pas vous dire).

Pour le reste, les planches ont été publiées dans Télé-poche à la fin des années 70 (bon courage pour les trouver!).


Gil Kane (S2520-2603)

Les planches de Gil Kane existent en Français, j'en ai vu il y a longtemps. Mais je ne sais pas dans quel journal elles sont parues (probablement un journal Canadien). Quelques planches sont parues également dans Télé-poche au début des années 80 (bon courage pour les trouver!).


Mike Grell (S2605-2689)

Les planches de Mike Grell n'ont je pense jamais été publiées en France.

Gray Morrow (S2690-3653)

Les planches de Gray Morrow n'ont je pense jamais été publiées en France.

Eric Battle (S3654-3693)

Les planches d'Eric Battle n'ont je pense jamais été publiées en France.



Les Bandes Quotidiennes (Daily Strips)

Ce fut la première version B.D. , avec l'adaptation de Tarzan of the Apes par Hal Foster. Longtemps consacrée à des adaptations des romans de Burroughs, la bande développera à partir des années 50 ses propres histoires. Occultée par la glorieuse page du dimanche, ses artistes sont moins connus, à moins d'avoir oeuvré dans les deux. La bande s'est arrêtée en 1972. La bande quotidienne n° 1 date en fait de 1939, celles précédentes sont non numérotées mais représentées par des lettres (A à Z)

Tarzan of the ApesHal Foster(1929)
A-RRex Maxon(1929 - 1936)
S-VWilliam Juhré(1936 - 1938)
W-ZRex Maxon(1936 - 1939)
D00001-02508Rex Maxon(28 Aug 1939 - 30 Aug 1947)
D02509-02640Burne Hogarth(01 Sep 1947 - 31 Jan 1948)
D02641-02832Dan Barry(02 Feb 1948 - 11 Sep 1948)
D02833-03012John Lehti(13 Sep 1948 - 09 Apr 1949)
D03013-03198Paul Reinman(11 Apr 1949 - 12 Nov 1949)
D03199-03360Nick Cardy(14 Nov 1949 - 20 May 1950)
D03361-04494Bob Lubbers(22 May 1950 - 02 Jan 1954)
D04495-08856John Celardo(04 Jan 1954 - 09 Dec 1967)
D08857-10308Russ Manning(11 Dec 1967 - 29 Jul 1972)

Hal Foster (Tarzan of The Apes)

Paru dans L'As (journal d'avant-guerre) 1 à 14, puis réédité chez Mondiales (Del Duca) après-guerre.


Rex Maxon (A-R, W-Z et D00001-02508)

Les bandes quotidiennes de Rex Maxon ont été partiellement publiées avant-guerre dans l'As et Hurrah!, puis apparaissent (coloriées !) dès le 29 janvier 1941 dans le numéro 1 de la revue Tarzan, puis en N&B dans certains des fascicules Tarzan des Editions Mondiales (numéros 5 à 16, 22 à 26 et 29 à 72). Les épisodes A à I , K, T et X et les bandes 793 à 996 n'ont à ma connaissance jamais été publiés en France.


William Juhré (S-V)

Les bandes quotidiennes de William Juhré apparaissent dans les fascicules Tarzan des Editions Mondiales de 1946 à 1956 (numéros 17 à 21, 27 à 28).


Burne Hogarth (D02509-02640)

Les bandes quotidiennes de Burne Hogarth apparaissent dans les fascicules Tarzan des Editions Mondiales (numéros 73 et 74). J'ignore si elles ont été reprises ultérieurement.


Dan Barry (D02641-02832)

Les bandes quotidiennes de Dan Barry apparaissent dans les fascicules Tarzan des Editions Mondiales (numéros 74 à 79). J'ignore si elles ont été reprises ultérieurement.


John Lehti (D02833-03012)

Les bandes quotidiennes de John Lehti apparaissent dans les fascicules Tarzan 79 et 80 des Editions Mondiales (Del Duca).


Paul Reinman (D03013-03198)

Les bandes quotidiennes de Paul Reinman apparaissent dans les Tarzan des Editions Mondiales (Del Duca).


Nick Cardy (D03199-03360)

Les bandes de Nick Cardy sont parues dans les Tarzan des Editions Mondiales (Del Duca).


Bob Lubbers (D03361-04494)

Les bandes de Bob Lubbers sont parues dans les Tarzan des Editions Mondiales (Del Duca).


John Celardo (D04495-08856)


Les bandes de John Celardo sont parues dans les Tarzan des Editions Mondiales (Del Duca), colorisées, avec des cases (et peut être même des bandes) sautées, le texte français tapé à la machine, et je ne suis pas sûr que ça aille jusqu'au bout.


Russ Manning (D08857-10308)

Une partie des bandes de Russ Manning ont été publiées dans les Tarzan couleurs des Editions Mondiales (Del Duca) 83 à 91 (très probablement remontées et modifiées). Quelques bandes sont parues chez Sagédition dans la collection mensuelle Tarzan 51 à 53. Les autres ne sont à ma connaissance pas parues en France.




Les Comic Books et autres albums

Contrairement aux strips, Tarzan ne s'est jamais vraiment imposé dans le support comic-book, malgré certaines séries intéressantes. Avant 1947, tous les comic books édités aux Etats-Unis sont des rééditions des planches du dimanche.

I) La période DELL (1947-1963) / GOLD KEY (1963-1972) / DC (1972-1977)

La première histoire originale apparait en 1947 sous le crayon de Jesse Marsh, et l'année suivante apparait le n° 1 du comic Tarzan qui va durer jusqu'au 258 sous différents avatars. Avec le N° 138, Gold Key reprend la série et se lance dans une série d'adaptations des romans marquée essentiellement par Russ Manning. Les dessins de Doug Wildey qui lui succèdent ne sont pas non plus inintéressants.

A partir du numéro 207 (avril 1972), la série Tarzan de Gold Key passe aux mains de DC sans changement de numérotation. Cette série est avant tout marquée par l'art de Joe Kubert qui va donner un Tarzan sombre, très proche de l'original. Si ses histoires originales ne sont pas toujours à la hauteur, ses adaptations de romans sont les meilleures qui aient été faites. Vers le 250, une autre équipe suivra jusqu'à l'annulation du titre en 1977. Le titre s'arrête au 258, le 257 et le 258 étant des rééditions. Les premiers numéros comportent des épisodes à suivre en 6/8 pages.

En France, certains des comic books ont été repris dans différentes publications Sagéditions (Tarzan Mensuel, Tarzan Géant, etc...)
[A COMPLETER].


II) La période MARVEL (1977-1979)



En chaînant sur la série DC, Marvel publia entre 1977 et 1979 29 numéros + 3 annuals. Les scénarios sont de Roy Thomas, David Kraft et Bill Mantlo. Les dessins sont de John Buscema (annual 1, et 1 à 18) et de son frère Sal Buscema. Rappelons que l'équipe Roy Thomas/John Buscema fut responsable de la BD Conan qui reste la meilleure à ce jour sur le barbare de Robert Howard, mais hélas sur Tarzan, ce fut plutôt un travail de série sans génie.

En France, les Tarzan de Marvel ont été publiés par Soleil dans 3 albums en 2004-2005


III) La période MALIBU (1992-1993)

Une initiative intéressante de faire quelque chose d'original avec Tarzan mais malgré l'intéret des trois mini-séries, ce sera un échec. Quelques épisodes sont sortis en France. A signaler l'immense talent de Thomas Yeates.


IV) La période DARK HORSE (1995-2002)

L'arrivée de Dark Horse se fait en fanfare avec la publication de l'ultime Tarzan, laissé inachevé par Burroughs, bien que remanié par Joe R.Lansdale. Suivront plusieurs mini-séries et une série qui s'est arrêtée au n° 20, divisée en arcs permettant à divers auteurs de faire leurs preuves.

En France, seule la partie concernant Stan & Vince semble avoir été publiée :



"Le Monstre" et "Oeil pour oeil", dessinés par Stan (Stanislas Manoukian) et Vince (Vincent Boucher) sur un scénario de Lovern Kindzierski, publiés chez Dark Horse et en France chez Soleil.


V) Les one-shot de Burne Hogarth



En 1972, Burne Hogarth a adapté de manière très réaliste "Tarzan of the Apes", premier roman d'Edgar Rice Burroughs. Ce "Nouveau Hogarth" parut en France en 1973 aux Editions Williams. Cet essai fut suivi en 1976 de "Jungle Tales of Tarzan" toujours d'après E. R. Burroughs. Cette seconde parution fut seulement éditée en noir et blanc, et n'a jamais été publiée en français.


VI) Les albums "européens" de Russ Manning



"The Land That Time Forgot" et "The Pool of Time", publiés en Grande-Bretagne, et en France en 1974-1975 aux Editions Williams sous les titres "L'île hors du temps" et "Le lac du temps". Ces deux excellent albums du grand Russ Manning ne sont pas issus des strips et comic books américains et ont été réalisés directement pour le marché européen.


VII) Le reste

Tarzan a été dessiné également par des imitateurs au talent divers (espagnols, argentins etc...). Certains sont connus (Brocal-Remohi) et d'autres non. Ils sévirent en France notamment dans certaines des publications Sagédition (Super Tarzan, Tarzan Géant, etc...), mélangés avec les "vrais" Tarzan. Faire une liste des Tarzan espagnols, philippins et autres est hors de ma portée.